Loading...

Sans le
savoir

Le projet est né de la recherche sur l'impact des nouvelles technologies sur l'homme. Bannissant tout critère social, démographique ou communautaire, l'écran se révèle être un facteur déterminant dans la vie de l'homme. Prévenir, dénoncer ses méfaits sans le diaboliser, inviter à le considérer comme un outil, notre spectacle se veut être un instrument citoyen et éducatif ouvrant une réflexion pour mieux appréhender ces nouveaux instruments de communication.



Voir la bande-annonce
scroll down

L'addiction aux écrans

Alors que les écrans sont devenus omniprésents dans notre quotidien, une multitude d’études met en exergue, depuis plus de 15 ans,
les effets délétères de la télévision sur la santé psychique, cognitive et somatique des enfants et des adultes.

95%

Selon l’INSEE, la télévision trône dans 95% des foyers français et on compte en moyenne 725 postes de télévisions pour 1000 habitants.

12 ans

Sur une vie, nous restons figés en moyenne 105120 heures devant la télévision, soit 12 ans en continu et pas loin de 18 ans tout écrans confondu (télévision, ordinateur, smartphone, tablette)

63%

63% des enfants déclarent que la télé reste allumée pendant le dîner et 1/3 des moins de 3 ans mangent devant un écran.

Les incidences de cette surexposition aux écrans sont multiples et confinent en réalité à un problème de santé publique majeur, touchant en particulier les enfants.
En vrac et de manière non exhaustive, la télévision et les écrans exercent une influence profondément négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, le langage, l’attention, l’imagination, la créativité, la violence, le sommeil, le tabagisme, l’alcoolisme, la sexualité, l’image du corps, le comportement alimentaire, l’obésité et l’espérance de vie.
Cette longue liste pourrait être complétée : les travaux de Michel Desmurget, docteur en neurosciences et directeur de recherches à l’INSERM, montrent, en effet, entre autres, que regarder à haute dose la télévision augmente les risques de troubles attentionnels et les troubles du comportement, les risques de grossesse précoce non désirée, d’infarctus ou entre autre de développer la maladie d’Alzheimer.

L’objet de la création «Sans le Savoir» est de prendre de la distance avec ces équipements structurant de nos vies modernes pour interroger notre rapport aux écrans, pour mettre en perspective leurs caractéristiques et pour susciter une réflexion sur leurs effets au quotidien.

L'agenda

Théâtre Larreko
Le 17 juin 2017 a 20h30
Espace Culturel Larreko · St Pée-sur-Nivelle ( pays basque )
Adou Festival
25 novembre
Asnières
Théâtre de Sel
Le 1er décembre 2017
Théâtre de Sel, 47 grande rue 92310 Sèvres
Theatre de tour
Du 26 au 27 mars
Ville de Tour
Villemomble
07 avril à 20h30
Ville de Villemomble
Blois
Du 09 au 11 avril
Ville de Blois

"Aucune machine ne remplacera jamais ce qui est l'essence
même de l'homme : l'esprit, la compassion, l'amour et la compréhension."

La compagnie Art'monie

Messaoud Chorégraphe

Messaoud
Directeur artistique

"L'intelligence n'est pas une chose que l'on reçoit mais une chose que l'on construit."
Evan Danseur

Evan
Danseur

"Un jour je suis né, depuis j'improvise."
Franck Danseur

Franck
Danseur

"Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s'est fixé un but n'en change pas."
François Comédien

François
Comédien

"Faire ce que tu aimes, c'est la liberté. Aimer ce que tu fais, c'est le bonheur."
Grégory Danseur

Gregory
Danseur

"Hakuna Matata"
Hocine Slammeur

Hocine
Slammeur

"Tu vas pas vers le Hip Hop, c'est lui qui vient te prendre."
Jordan Danseur/Chorégraphe

Jordan
Danseur/Comédien

"Se donner du mal pour les petites choses c'est parvenir aux grandes avec le temps."
Marina Danseuse

Marina
Danseuse

"L’inclinaison de ma tête est une réponse directe à l'inclinaison de mon cœur."
Selvi Danseuse

Selvy
Danseuse

"Aimes ce qui t’arrive."
Siham Comédienne

Siham
Comédienne

"Soyez vous même, tous les autres sont déjà pris."

Ils parlent de nous

Nous sommes devenus sans le savoir, depuis la création de la TV et plus généralement l’envahissement de nos vies par les écrans des êtres sous influence. Nous croyons parler, penser, choisir, aimer, désirer librement. Il n’en est rien. La fréquentation continue des écrans depuis notre plus jeune âge a fait de beaucoup d’entre nous, enfants, adolescents, hommes ou femmes des êtres sous influence. Ceux qui nous divertissent, parlent dans un flot continu de mots et de sons derrière un écran et nous ont fait perdre tout esprit critique et rompre avec ce principe millénaire que l’humanité en l’homme ne se forge qu’au contact d’autres hommes.

Quelques hommes et femmes de bonne volonté : médecins, pédiatres, enseignants, artistes... tentent depuis quelques années de nous faire prendre conscience de cet asservissement. Messaoud Azerou est de ceux là. Il le fait avec le savoir faire qui est le sien, la chorégraphie et un type de danse, le hip hop. Par le biais de cette danse pleine d’énergie et de créativité, il tente d’éveiller nos consciences endormies. Son spectacle, servi par une troupe de très bons danseurs, raconte notre emprisonnement quotidien mais aussi les moyens de casser nos chaines.

Plus efficace que bien des discours, plus convaincant aussi. Légèreté, souplesse, «Art’ Monie » des corps des danseurs, qui nous donnent à penser sans nous enchainer.

On sort du spectacle de Messaoud Azerou heureux, et plus libres.


Télécharger l'article
D’articles en études scientifiques, il a eu envie de raconter, de dénoncer l’impact des écrans dans nos vies et celles de nos enfants. Notre entente fut immédiate. Chez joue pense parle aussi, le sujet des écrans s’est imposé à nous ! Nous, dont le propos de prédilection est le jeu chez l’enfant, le jeu comme moyen des prévention des troubles et retards de construction de la pensée, du langage et des apprentissages, avions fait l’amer et inquiétant constat que les écrans sous toutes leurs formes (télé, tablettes, ordinateurs, smartphones) introduits massivement de plus en plus tôt dans la vie de l’enfant lui volent son temps de jeu, d’exploration et de réelles interactions.
Découvrez l'article complet
Peu avant de fonder sa propre compagnie Art’Monie, Azerou Messaoud entreprend une enquête approfondie sur le temps que nous passons devant les écrans : TV, ordinateurs, tablettes, portables. Il s’appuie sur des études nationales, des expériences internationales, fait appel à des neurologues, orthophonistes et sociologues.
Découvrez l'article complet
  • Client
  • Client
  • Client
  • Client
  • Client